Brésil

Partager:
 
I Am Loved
Mais la vie dans les bidonvilles du Brésil est désespérée.

En mai, nous inonderons trois grandes villes du Brésil avec le message de l’Évangile. Près de quatre-vingt-dix églises nous ont demandé de nous associer à elles pour voir les vies de milliers de personnes qui vivent dans des bidonvilles être transformées par l’Évangile de Jean.

Vous pouvez faire partie du miracle en envoyant 75, 000 Évangiles de plus dans les bidonvilles du Brésil.

Permettons au message de compassion de l’Évangile de transformer les bidonvilles du Brésil!

En mai, nous inonderons trois grandes villes du Brésil avec le message de l’Évangile. Près de quatre-vingt-dix églises nous ont demandé de nous associer à elles pour voir les vies de milliers de personnes qui vivent dans des bidonvilles être transformées par l’Évangile de Jean.

Grâce à la générosité des partisans de l’automne dernier, nous sommes prêts à présenter le merveilleux message de Jésus à 175 000 habitants des bidonvilles. Mais ce n’est cependant pas suffisant! Notre objectif est de partager l’amour de Dieu à au moins 250, 000 personnes. Nous devons donc combler une différence de 75, 000 Évangiles!

Les pasteurs de ces villes ont hâte de commencer cette campagne d’évangélisation dans les bidonvilles. 300 de leurs bénévoles sont prêts et attendent l’arrivée de notre équipe en mai. Ils sont tellement excités et voient l’immense besoin présent devant eux.

Pour chaque don de 2 $ reçu aujourd’hui, c’est une personne de plus qui est prise dans l’horreur quotidienne de la vie des bidonvilles du Brésil qui recevra un Évangile de Jean. Grâce à votre don, les Évangiles de Jean perceront les ténèbres de la pauvreté, de la haine et de la souffrance grâce aux paroles de vérité, de lumière et de vie abondante!

Les dépenses de fonds sont confinées aux programmes et aux projets approuvés par le Conseil. Chaque contribution assujettie à des restrictions, désignée à un programme ou un projet approuvé par le Conseil sera employée comme étant désignée avec la compréhension que lorsque les besoins d’un tel programme ou projet ont été atteints, ou ne peuvent pas être remplis pour une raison déterminée par le Conseil, le reste des contributions assujetties à des restrictions et désignées pour un tel programme ou projet sera employé là où il sera le plus utile.