Faire briller la Lumière en Inde

Par Maria Trace

Partager sur :
  • Faire briller la Lumière en Inde

Comment pouvons-nous mieux partager l’Évangile en Inde?

« C’était incroyable, Dieu m’avait donné la possibilité de partager l’Évangile! Je suis tellement heureuse d’avoir cette revue! »

Arpana Peter est une institutrice de maternelle à Bangalore, en Inde. Alors qu’elle avait à cœur de présenter l’Évangile aux parents des enfants à qui elle enseignait lors du programme de Noël qui s’en venait, Arpana réfléchissait pour trouver un cadeau significatif qu’elle pourrait offrir à chaque famille.

Tous les parents vont venir, pensait-elle. Que pouvons-nous faire pour eux? Nous devons leur partager la Parole à Noël.

Puis Dieu lui a déposé la réponse devant elle, juste avant Noël. La revue Lumière, entièrement adaptée au contexte de la culture indienne. Ce fut un tel honneur de présenter à Arpana cette copie de la Parole de Dieu en décembre 2015, lors d’un voyage de distribution des Gédéons à Bangalore, en Inde.

Cette revue, créée au Canada spécialement pour le peuple de l’Inde, était en effet une réponse aux prières d’Arpana. La revue Lumière était le cadeau idéal qu’elle pourrait offrir aux parents de ses enfants pour leur montrer qui est Jésus.

« J’ai eu une chance incroyable de partager la Parole de Dieu par l’intermédiaire de cette revue », explique-t-elle, un grand sourire aux lèvres. « Cette fête de Noël a été une très grande bénédiction pour moi parce que je peux partager la Parole de Dieu à des personnes qui ne connaissent pas Jésus. »

Arpana représente les nombreux enseignants, pasteurs, parents et étudiants qui sont tombés en amour avec l’édition spéciale de la revue Lumière pour l’Inde qu’ils ont reçue lors de notre voyage en décembre 2015.

Adapter entièrement la revue Lumière au contexte de la culture indienne

Comment nous sommes-nous retrouvés avec une revue Lumière pour l’Inde? La lumière est un thème central dans la culture indienne. En fait, le Diwali (célébré juste avant notre arrivée à Bangalore) est le plus grand jour férié de l’Inde de l’année, et il s’agit de leur « festival des lumières ». Les Indiens allument des lampes d’argile à l’extérieur de leur maison pour symboliser la lumière intérieure qui les protège des ténèbres spirituelles.

Si seulement ils savaient qui est la véritable lumière du monde! Si seulement ils comprenaient qu’ils n’ont pas à marcher dans l’obscurité, car Jésus, le seul vrai Dieu, est la lumière éternelle!

Notre revue biblique Lumière nous semblait être le moyen idéal de partager la Bonne Nouvelle et la Parole de Dieu à une culture si consacrée à la lumière. Mais il nous fallait avant tout l’adapter au contexte de la culture indienne.

La création de cette revue a donc commencé en choisissant stratégiquement les versets bibliques qui parlent de Jésus, qui s’est rendu dans les ténèbres pour nous sauver. Chaque thème aborde les principes importants de l’hindouisme, qui est la principale religion en Inde, puis présente la réponse de l’Évangile.

Viennent ensuite les photos. Dona Nathan, la photographe, s’est inspirée de ses origines indiennes pour capturer des tissus colorés, des monuments célèbres, des familles indiennes et bien sûr des symboles de lumière, tels que des bougies, des lanternes, un lever et un coucher de soleil.

Étant donné que l’Inde est le pays où règnent 1 million de divinités en plus du système notoire des castes, une page de décision a été ajoutée à la revue biblique, pour mettre l’accent sur la liberté que Jésus-Christ nous offre, illustrée par une puissante image de chaînes brisées. Il s’agit de la page la plus importante de la revue, car elle offre aux personnes la possibilité de répondre au message qu’elles viennent de lire dans les versets qui présentent la Lumière et l’Évangile de Jean.

C’est donc cette même adaptation de la Parole de Dieu à leur contexte qui a interpelé les personnes que nous avons rencontrées en Inde; toutes étaient honorées et touchées de constater que ces précieuses Écritures leurs étaient offertes et surtout, créées spécialement pour elles. Puisque la revue a été si bien reçue en Inde, nous reproduirons ce processus d’adaptation au contexte alors que nous nous aventurerons dans de nouvelles régions pour y partager la Parole de Dieu par des moyens pertinents et stimulants.

 

Les Églises ont soif de partager la Lumière

En décembre 2015, nous avons visité à Bangalore l’église de Pasteur Jacob Daniel, 23 ans, pour y distribuer les revues Lumière, soit 3 500 copies au cours du premier service! Des piles de revues ont rapidement disparu et l’excitation grandissait à mesure que les personnes discutaient des lieux où elles pourraient partager cette magnifique copie de la Parole de Dieu et des façons dont elles pourraient les distribuer.

Sugasini Elizabeth est une jeune femme qui a écrit au pasteur Jacob après le voyage pour lui annoncer qu’elle avait déjà atteint son objectif en distribuant la revue Lumière à des étudiants en médecine sur le campus universitaire, déclarant à chacun d’eux : « Jésus vous aime. » Elle avait même obtenu l’autorisation du gardien de sécurité du campus!

« C’était encourageant de voir que nous avons pu collaborer avec cette église et leur fournir des ressources pour qu’ils puissent avoir une influence sur leur communauté pour Jésus-Christ », explique John Nathan, facilitateur régional du Grand Toronto et de l’Est de l’Ontario. « Nous avons pu être témoins de la demande d’Écritures. »

Pasteur Jacob a exprimé avec enthousiasme que la revue Lumière que nous avons conçue pour l’Inde a été une grande bénédiction. Après avoir feuilleté la revue sans cesser d’être émerveillés page après page, les pasteurs ont systématiquement posé la même question : « Peut-on l’avoir en _______? » (insérez ici votre dialecte indien favori).

Un autre pasteur local a souligné l’immense besoin de la Parole de Dieu : « Chaque foyer a besoin de l’Évangile. Le plus grand besoin est la proclamation de l’Évangile. »

Il s’agit en effet d’une demande écrasante. Après avoir rencontré un leader du ministère qui recueille les demandes de Bibles dans des piles et des piles de dossiers envoyés par les pasteurs indiens, nous avons appris qu’il restait 250 000 demandes insatisfaites depuis 2014. Les Gédéons veulent donc commencer à satisfaire chacune de ces demandes.

Mais dans un pays où l’on parle plus de 450 dialectes, la seule version anglaise de la revue Lumière ne sera pas suffisante. Notre but est donc de recréer la revue dans les cinq principales langues parlées en Inde : le tamoul, le télougou, le kannada, l’hindi et le malayalam. Imaginez l’effet de l’Évangile qu’un quart de million de Bibles aura en Inde!

La clé de l’influence de l’Évangile en Inde

De loin, le thème fédérateur qui a émergé de notre semaine en Inde a été le partenariat. Nous avons appris combien il est important d’avoir une relation étroite avec les pasteurs et les églises. Nous ne pouvons rien faire en Inde sans eux.

Chacune des relations que nous avons bâties là-bas a passé par les églises – des distributions dans les écoles à un lien surprenant établi avec un hôpital où Peter Marshall a présenté la revue Lumière au directeur général qui a répondu que la revue était parfaite pour eux!

Avec un objectif de 1 million d’Écritures pour l’Asie du Sud au cours des cinq prochaines années, les églises peuvent assurer la coordination des possibilités d’évangélisation et elles peuvent nous fournir des bénévoles pour participer à la distribution, un lien familier à l’église locale pour les futurs croyants, ainsi que les apports culturels qui nous permettront d’adapter notre message et de fournir un ministère pertinent pour l’Inde. En développant de bonnes relations aujourd’hui, notre ministère pourra se développer au-delà de Bangalore et même de l’Inde.

Après avoir reçu la revue Lumière, un des aumôniers de l’hôpital nous a déclaré : « Cette revue est magnifique et particulièrement touchante. Elle est simple, et elle présente le véritable message de l’Évangile. Je l’ai dévorée d’une couverture à l’autre. » Voilà notre prière pour chaque personne qui recevra une des 1 million d’Écritures destinées à l’Asie du Sud au cours des cinq prochaines années : qu’elle lise la Parole de Dieu du début à la fin et qu’elle découvre par elle-même le véritable message de l’Évangile – l’œuvre salvatrice et complète de Jésus!

 


Voirs plus de témoignages

Faites un don à ce projet aujourd'hui!

Donnez aujourd'hui pour que chaque personne puisse recevoir la Parole de Dieu.